Une majorité de couleurs chaudes, solaires qui s'harmonisent ou s'entrechoquent mais palpitent de lumière. "J'aime créer des accidents sur la toile et composer selon eux. Ce qui m'intéresse, c'est la création, me laisser surprendre et surprendre." Pour ce faire, Laurent Greaume utilise toutes les techniques et n'hésite pas à incruster dans ses oeuvres des éléments de récupération. Ainsi deux CD ourlés de peinture ouvrent des yeux attentifs sur le monde. Le regard du peintre qui "selon des pulsions, des états d'âme et l'actualité", retranscrit sur la toile ce qu'il ressent. "Je suis un réceptacle de la société et j'en donne à voir une image. Ma peinture est une fenêtre d'esprit, une ouverture sur le monde d'aujourd'hui." Cette ouverture se retrouve dans son sens de l'accueil et de la discussion.Toujours disponible, il échange avec ses visiteurs. "Il y a toujours à apprendre des autres. Il faut rester très humble. Je m'épanouis tous les jours." Un épanouissement visible dans la taille de ses tableaux. Laurent Gréaume aborde aujourd'hui les grandes pièces afin que les gestes prennent de l'ampleur, que le corps danse devant la toile. Cet exercice jubilatoire ne devrait "pas laisser indifférent" les passants, mais telle est sa devise. « retour

La Renaissance Magazine du 22/11/2005

autre article : 2

2005 - Laurent Greaume - tous droits réservés - référencé sur www.art-culture-france.com